À la recherche du chemin qui va bien

La nuit a été bonne, malgré les araignées, à 10m du torrent, j’adore le bruit de la cascade !

Nous prenons notre temps pour nous lever et petit déjeuner, d’après  les infos que nous avions sur le Lonely Planet (puisque nous avions perdu notre carte), la journée n’était pas dure…

Le petit déjeuner n’est pas fameux ça débute mal !

C’est la dernière étape pour rentrer à Syabrubesi, mais nous pouvons « couper » pour emprunter le circuit de Gosainkund. Mais pour bien continuer les difficultés nous ratons l’embranchement pour Thulo Syabru et nous arrivons à Dolmen. Malheureusement les locaux que nous rencontrons ne sont pas d’une grande aide et nous indiquent seulement le chemin de Syabrubesi… Après plusieurs aller retour nous finissons par trouver un petit chemin avec de vagues inscriptions qui nous font penser qu’il s’agit du bon chemin ! Enfin ! Nous y rencontrons Eden, un Israélien qui fait ce trajet également.

Embranchement à ne pas rater, vu en sens inverse, du coup si vous allez de Syabrubesi à Bamboo, il faut passer en bas.

 

Le rocher avec les inscription de direction, oui oui, on voit presque GOSAINKUNDA écrit dessus avec une flèche à gauche, Halleluïa !

Nous croisons pas mal de végétation très sympa, c’est l’avantage de redescendre en altitude, il fait chaud et humide, les plantes poussent bien !

Plante orange

 

Fourgères

 

Fleurs violettes

 

Fleurs oranges

 

Jolie chenille

 

Champignons

Et ça grimpe

Le sentier est très raide et n’en fini plus de monter, mais heureusement finalement car mon genou n’aurait pas supporté la descente, il est tellement gonflé que j’ai du mal à le plier, merci le baume du tigre qui m’a soulagé.

On vient de là, derrière la montagne en bas à droite

 

On va par là, en haut à droite Thulo Syabru

 

Arrivés (S, Eden et moi) en haut du sentier, il y a une tea house (peu accueillante finalement) où nous ne nous arrêtons pas. De loin nous voyons un pont suspendu très très long en bas dans la vallée. Nous finissons par comprendre qu’il va falloir bien descendre (et sur une jambe, mon genou ne plie plus…) pour prendre ce pont puis tout remonter en face, pour une journée « facile », nous prenons notre mal en patience, heureusement les paysages en valent la peine. C’est boisé, avec une rivière en contrebas, très sympa.

Sentier ombragé après les heures très raides !

 

Le grand pont suspendu tout en bas !

 

Le pont suspendu

 

Le torrent en dessous, très joli et rafraichissant

Nous nous arrêtons où des voyageurs rencontrés à Kyanjin Gompa nous l’avaient suggéré.

 

Saint wifi

À la Paradise Guesthouse il y a du wifi ! très mauvais mais suffisant pour recevoir et envoyer un mail et prendre quelques nouvelles car depuis Syabrubesi je n’en avais aucune ! (S avait pu passer un coup de fil à Mundu pour un tarif très bien négocié à quelques centaines de roupies). N’espérez pas envoyer des photos ou faire de la vidéo conférence !

Sachez toutefois que la tenancière des lieux a une tendance à couper l’internet pour vous faire sortir de la chambre pour venir manger et qu’il est coupé la nuit. La douche est payante (car au gaz), et tiède.

Et il y a de l’électricité ! Pratique pour recharger les appareils, écouter la radio de l’Hôtel, lire sans la lampe frontale…

La vallée, nous venons d’au fond à gauche, sommes passées à droite et le pont suspendu est en contrebas au fond à droite

 

jus de mangue industriel nos rappelle que la ville Syabrubesi n’est pas si loin

 

Chambre Paradise Guesthouse Thulo Syabru

 

Repas chowmein

 

Cuisine Paradise Guesthouse Thulo Syabru

 

Voici le suivi GPS où vous pouvez voir le cafouillage. En espérant que lors de votre passage ce sera mieux fléché !

Distance totale: 10032 m
Altitude maximum: 2257 m
Altitude minimum: 1579 m
Denivelé total positif : 1401 m
Denivelé total négatif: -1182 m
Vitesse moyenne: 1.12 m/s
Durée totale: 05:19:57

***

Jour XI – De Mundu à Bamboo Lodge < > Jour XIII – De Thulo Syabru à Sing Gompa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *