Grand départ depuis l’aéroport Charles de Gaulle.

Nous partons avec la compagnie Gulf Air avec laquelle avait déjà voyagé S. C’est sa troisième fois au Népal, elle a déjà marché dans la région de l’Annapurna et L’Everest.

Les voyages avec cette compagnie m’ont très agréablement surprise : divertissement à bord avec films, musiques, radios, tv, … au choix pour chaque personne grâce à l’écran intégré dans le siège devant soit. Les repas servis sont de qualité, nous avons pu le constater et le confirmer avec les 6 vols que nous avons pris pour ce voyage sur différentes compagnies ! Les sièges sont confortables et le personnel très agréable.

un bon repas servi dans l’avion Gulf Air

 

sandwich sans saveur servi dans l’avion Biman Bangladesh Airlines

À l’aller nous sommes passés par Bahreïn dont l’aéroport est grand et agréable, puis par Dacca (surclassées en première ! On a adoré !) dont l’aéroport est bien moins fun et plutôt sale, pas terrible pour y dormir. Le dernier vol jusqu’à Katmandou s’est déroulé avec Biman Bangladesh Airlines.

Arrivée à Katmandou

Il fait vraiment chaud à Katmandou dont l’altitude n’est « que » de 1400m. Première frayeur avec les bagages impossibles à trouver sur le tapis prévu… Nous avions prévu cette possibilité étant donné les 3 changements de vols. Nous avions quasiment tous nos vêtements sur nous (d’où la chaleur :)) et nos principaux indispensables dans notre bagage cabine. Heureusement, nos sacs étaient sur le tapis d’à côté 🙂

Dans l’aéroport nous changeons de la monnaie, 40$ pour le visa Népalais, et 700 NRs (roupies népalaises) pour le taxi jusqu’à Thamel, quartier touristique de Katmandou. Attention, dès que vous devez changer de la monnaie, ou bien que l’on vous rend la monnaie, recomptez ! Nous avons eu à réclamer notre dû à chaque fois…

Au Népal, il existe un « code de la route » mais en réalité, on sait juste qu’on devrait rouler à gauche 😉 le reste est très anarchique  et approximatif, cependant je suis impressionnée en voyant les véhicules qui sont en fait, très peu accidentés. Je ne suis pas super rassurée pour autant. La route n’est pas toujours goudronnée, il en résulte une grande poussière constante tout autour de nous. Je finis par faire comme tout le monde, mettre un masque (mon buff, très pratique !) devant ma bouche.

 

Thamel

Thamel – Le quartier touristique de Katmandou

Quand on arrive dans ce quartier, c’est comme un autre monde. Énormément de boutiques, de touristes, de bruit… les voitures et deux roues circulent sur une route en terre ce qui rend ce quartier peu agréable (à notre retour, tout sera goudronné et interdit aux véhicules motorisés :)). Nous trouvons notre « HolyLand Hotel », pour cette première nuit nous aurons un lit double et une douche/wc et le wifi pour un échange vidéo avec les enfants ! La nuit sera bruyante avec une boîte de nuit voisine et les véhicules qui circulent…
Au cours de la balade de découverte du quartier, nous retrouvons les amis de S, dont M qui fera le trek avec nous et nous allons déguster des falafels à côté de OR2K (encore un mauvais rendu de monnaie, désormais j’annonce combien de rendu de monnaie j’attends :))
Pour finir, nous nous rendons chez Swissa agency, afin de changer notre argent (600€ => 73000 NRs), acheter le ticket de bus pour Syabrubesi à 700 NRs (le départ du Langtang Valley Trek!) et nous renseigner un peu sur les activités de trek etc.

Et DODO ! (Il est 4h de + ici.)

Holyland Hotel Thamel

 

Holyland Hotel Thamel

***

Tout à commencé… < > Jour II – Thamel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *